jeudi 1 novembre 2012

Université Intégrale (14) Education et Co-évolution


« L'éducation est l'arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde. » Nelson Mandela


Le Vendredi 30 Novembre, aura lieu à Paris la quinzième session de l’Université Intégrale, autour du thème de l’éducation. Paléontologues, philosophes, pédagogues, formateurs, chercheurs, professeurs et instituteurs viendront partager leurs visions et actions novatrices pour accompagner la refondation du système éducatif. L’intelligence collective ainsi mobilisée cherchera à répondre à quelques questions à la fois simples et fondamentales :

De quelle éducation avons-nous besoin pour co-évoluer et changer de paradigme ? Quelle éducation souhaitons-nous pour le « bien-être » de nos enfants et des générations futures ? Quel modèle éducatif permettrait-il de co-évoluer en harmonie avec nos environnements humains et écologiques (ou « avec notre écoumène ») ? Quelles innovations éducatives existent déjà ?

Exercice de Télépathie !... (La Belle Verte)

L’arme la plus puissante

Dans notre dernier billet, nous faisions référence à une dynamique de régénération à la fois culturelle, éthique et spirituelle qui se manifeste aujourd’hui à travers le mouvement d’une « nouvelle renaissance ». C'est ce contexte qui a inspiré à un certain nombre de personnalités la lettre ouverte que nous avons publiés et où ils posent la question suivante : «  Peut-on changer ce monde ? ».

Leur réponse : le monde ne pourra changer que si nous modifions notre vision du monde en nous changeant nous-mêmes. La prise de conscience de cette intercation profonde et continue entre les mondes intérieurs et extérieurs implique de nouvelles formes de pensée, de sensibilité et d'éducation.

Si, pour Nelson Mandela, l’éducation est «  l'arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde » c’est qu’elle doit poser les bases d'une émancipation individuelle, indispensable à l’évolution collective dans le champ de la culture comme dans celui la société. L'éducation doit accompagner l’enfant dans toutes les étapes de son développement pour faire de lui un adulte à la fois responsable, autonome et créatif.

Ces diverses étapes permettent à l'être humain de passer progressivement, à travers un série de stades successifs, du stade archaïque de la toute puissance infantile à un stade transpersonnel qui inclut et transcende l'égo pour se connecter à la dynamique créatrice et intégrative de la vie/esprit.

Education et émancipation

Les outils forgés par l'éducation sont variés :

L’acquisition d’une connaissance qui permet de contextualiser phénomènes et évènements en les inscrivant dans un système global de plus en plus complexe et intégré ;

L’esprit critique qui permet, en relativisant les opinions, de se libérer des préjugés, des confromismes et des communautarismes pour développer une autonomie personnelle. L'exercice du discernement permet de distinguer  les valeurs, les idées et les comportements en les hiérarchisant;

L’éveil d’une subjectivité créatrice fondée sur le développement de la sensibilité, de l’imagination et de l’enthousiasme. La participation intuitive de la subjectivité à la dynamique évolutive de la vie/esprit se manifeste à travers la création de nouvelles formes de pensée et de sensibilité adaptées aux temps nouveaux qui sont d'une société interconnectée dans un monde globalisé;

L’ouverture aux multiples visages de l’Autre qui s'exprime à travers la diversité des cultures, des milieux sociaux, des personnalités et des règnes de la nature;

La maîtrise, la canalisation et la potentialisation d’une vitalité corporelle capable de soutenir et d’alimenter, telle une sève, tous les aspects de l’être humain etc...

Une indispensable refondation

Si l’éducation peut profondément changer le monde, l’évolution du monde transforme, de manière toute aussi profonde, l’éducation. Dans un monde en mutation constante et en complexité croissante, l’éducation ne peut plus faire l’économie d’une refondation en restant enfermée dans des méthodes, des habitudes et des institutions qui, ayant fait leur temps, ne sont plus à même d'anticiper et d’accompagner les temps qui viennent en y participant de manière créative.

Conscient de cette refondation indispensable, Le Journal Intégral s’est fait l’écho, dans une série de trois billets, du Nouvel esprit pédagogique que l’on voit émerger à travers nombre de réflexions et d’expériences innovantes. D'autre part, en analysant ici et les rapports entre Epistémologie et pédagogie, nous avons essayé de monter qu’à l’évolution des modes de connaissance au cours du temps correspond une métamorphose de l'éducation et de la pédagogie.

Comme le mouvement de la Renaissance a posé les bases d’une éducation humaniste, la « nouvelle renaissance » en train d’advenir pose les bases d’une éducation « intégrale » qui considère l’être humain comme une entité à la fois globale et évolutive, pleinement inscrite dans le réseau complexe et multidimensionnel d’un environnement culturel, social et naturel.

Un modèle inadapté


Organisée par Carine Dartiguepeyrou (Présidente du club de Budapest), Bénédicte Fumey (Vice-Présidente), Dominique Marty (Membre du comité exécutif), Nadine Outin (Ode), Martine Roussel-Adam (Chemins d’enfances), Antonella Verdiani (Printemps de l’éducation), la quinzième session de l’Université Intégrale aura lieu le Vendredi  30 novembre 2012 de 8h30 – 18h00 au Forum 104 à Paris. Les organisatrices présentent ainsi l’état d’esprit qui préside à cette journée de réflexion et de dialogue :

«  La crise systémique que nous subissons aujourd’hui de plein fouet oblige nos sociétés à  puiser dans nos inspirations les plus globales (sociales, économiques, écologiques, culturelles, artistiques, spirituelles…) pour accompagner la réinvention d’une nouvelle vision  sociétale et permettre un profond changement de paradigme.

Le modèle éducatif de nos enfants n’échappe pas à cette remise en question. Il apparaît décalé à la fois dans son contenu (absence de vue systémique et pluridisciplinaire, insuffisance générale des arts, des humanités, de l’expression corporelle, etc..) et dans sa forme (inadaptation de l’architecture et des lieux d’apprentissage etc.).

Il est également inadapté pour faire face à la crise civilisationnelle sans précédent à laquelle l’humanité doit trouver réponse rapidement. Souvent en mésalliance avec le reste du vivant, il n’est plus en mesure de répondre aux besoins de nos enfants (créant ainsi un état de souffrance chez les élèves et le corps enseignant).

La joie d’apprendre


Or, dispensée du plus jeune âge et tout au long de la vie, une éducation appropriée dans ses contenus et formes, orientée vers le « bien-être » des enfants  et la joie d’apprendre,  constitue un moteur essentiel vers la co-évolution harmonieuse et pacifique entre les êtres humains, et avec l’ensemble du monde du vivant.

Relier l’éducation au monde du vivant, c’est aussi garantir une certaine forme d’éducation plus écologique, respectueuse des rythmes de tous (enfants comme enseignants) tout en valorisant l’importance du cadre (nourriture, lieu d’apprentissage etc.).

Alors quelle éducation donner à nos enfants qui  leur permettrait d’exister, de vivre, de grandir, de  se construire,  d’être, afin de devenir des citoyens planétaires émancipés, actifs et responsables de leur vie future ? De quelles  expériences, en France et à travers le monde,  pouvons-nous  nous inspirer?...»

Programme de la Journée


8h30 - Accueil

9h00 - Introduction à la journée. Pourquoi le thème éducation et co-évolution ? Carine Dartiguepeyrou
                      
9h10-10h40 Table ronde 1: Education et co-évolution. Animation : Bénédicte Fumey

· Savoir être et savoir vivre ensemble pour une société éducative, Patrick Viveret
·  Education et co-évolution, une approche anthropologique, Pascal Picq
·  Education et co-évolution, quel rôle pour les sciences participatives ? Francois Taddei
·  Co-évolution, réciprocité et éducation émancipatrice, Claire Héber-Suffrin

10h40-11h00  Pause café

11h00-11h15  Intermède « surprise » avec Evelyne Girard

11h15-13h00 Table ronde 2 : Education et changement de paradigme : d’une culture de la guerre à une culture de la paix. Animation : Antonella Verdiani

·  Introduction à une culture de la paix, Enzo Fazzino
·  La pédagogie des droits de l’enfant : le socle de la paix durable, Jonathan Levy
·  La paix avec soi, les autres et le monde : Roswitha Lanquetin, présidente de Unipaz France
·  La pratique de la CNV dans les écoles, Catherine Schmider
·  De l’importance de l’enseignement des humanités, Carine Dartiguepeyrou
                                  
13h00-13h45  Pause déjeuner- repas bio végétarien servi sur place

13h45-14h00  Reprise avec  Har Atma Kaur et Justine Caulliez « le Yoga dans l’éducation des enfants »

14h00-15h30  Table ronde 3 : Les initiatives innovantes émanant de l’école (« le dedans »). Animation : Dominique Marty

· Panorama d’écoles construites sur un nouveau paradigme scolaire (Brockwood, les Amanins, Ecole de la 2eme chance, la ferme des enfants etc.), Antonella Verdiani
· Living school et ses enjeux de développement, Caroline Sost (fondatrice)
· L’éducation à l’environnement, Philippe Nicolas
· L’expérience d’un établissement scolaire parisien, Dominique Buchert (proviseur)
                     
15h30-15h45  Intermède ludique avec Evelyne Girard

15h45-16h00  Pause

16h00-17h30   Table ronde 4 : Les initiatives innovantes provenant de la société civile  et des entrepreneurs sociaux (« le dehors »). Animation : Martine Roussel-Adam

· Empathy et Compassion in Society, Vinciane Rycroft, fondatrice de Mind with Heart
· Promouvoir le vivre ensemble (laïcité, religions, athéisme etc.) chez les 7-10 ans, Marine Quenin
· Un programme de développement éthique pour les 5-7 ans, Camille Perrin
· Eduka 3000, Karine Mavezet

18h00  Clôture de la journée

Vous trouverez ici, sur le site de l’Université Intégrale, les modalités d’inscription et une présentation détaillée de tous les intervenants.


SOURCES D'INFORMATIONS

Le 13/01/09, la troisième session de l'Université Intégrale a été consacré au thème : Education, épistémologie et conscience intégrale. Lire le programme ici.

Constat sur les limites du système éducatif actuel par Sir Ken Robinson : « Changing Education Paradigms ».



Nos enfants sont des merveilles, les clés du bonheur d'éduquer (NIL, 2012), Denis Marquet

Prospective d'un monde en mutation (sous la dir de Carine Dartiguepeyrou, 2010, L'harmattan Prospective) avec les contributions notamment d'Antonella Verdiani, Edgar Morin, Matthieu Ricard etc.

Les voies de la résilience (sous la dir de Carine Dartiguepeyrou, 2010, L'harmattan Prospective) avec les contributions notamment d'Antonella Verdiani, Patrick Viveret etc.

Quelle école pour le XXIème siècle ? Interdépendances, n°85, 2012

Rapport de la concertation au Président de la République « Refondons l'école  de la République»

L'Education, une stratégie pour ré-enchanter la vie (Traduction en français, Le Souffle d'Or), Karine Mazevet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire