vendredi 24 juin 2011

KOSMOSE

A l'Aube des Temps de l'Aube
Quand la Source écoutait la Source
Quand l'Oeil regardait l'Oeil
Quand la Science Intérieure s'incarnait dans le silence
Quand l'Air était encore habité par la promesse du Souffle
Quand l'Unité donnait son nom à tout
Autre part n'existait pas encore
Les écritures dormaient dans la pierre sans avoir inventé les choses
Et la foudre contenait dans sa promesse le feu et l'effort
La différence ne rencontrait pas encore les esprits et la nudité était plénitude
Je m'appelais déjà l'Ultime
Déjà tu t'appelais infini
Et le rythme était vibration
Puis l'Instant prit alliance avec la Spirale du Temps
L’Homme naquit de cette spirale inscrite en son corps d'oubli
Le Silence devint Parole et l'Oeil devint Vision
La Matière devint Vie, la Vie, Conscience et la Conscience, Esprit.
La différence prit tout son temps pour oublier l’éternité afin de mieux la retrouver dans le Mystère
Seul souvenir des Origines : une Pierre de Mémoire sur laquelle sont gravés les mots cristallins de l’Alliance et le chemin d'âme vers le Pays du Grand Retour
A l'Aube des Temps de l'Aube


Aucun commentaire:

Publier un commentaire