mardi 18 octobre 2011

Formation au Tantra Intégral



La connaissance du monde sans la conscience des désirs de vie est une connaissance morte. Raoul Vaneigem
La vision intégrale n’est pas une connaissance morte, réductible à des modèles abstraits, mais une expérience vécue qui prend sa source dans une intime connexion entre l’esprit supérieur et l’énergie interne.
Vivre cette connexion c’est affiner sa sensibilité et son désir en canalisant son énergie pour la transmuer à travers des niveaux d’intensité et de subtilité de plus en plus fins. A travers sa formation au tantra intégral, Jacques Ferber ouvre à la fois les portes de la perception et de la conception sur ce nouveau stade évolutif qui est celui d’une vision intégrale.

L’illusion cartographique
Beaucoup d’individus qui découvrent la culture intégrale sont victimes d’une «illusion cartographique » fondée sur la confusion entre la carte et le territoire. Prendre la carte pour le territoire c’est confondre un modèle théorique, toujours abstrait et conceptuel, avec la dimension concrète d’une expérience vécue qui est à la fois sensible et singulière, dynamique et multidimensionnelle, complexe, concrète et contextualisée.
La vision intégrale ne consiste pas à appliquer mécaniquement des modèles abstraits aux courants dynamiques de la vie et créateurs de l’esprit car l’expérience vécue n’est réductible à aucun modèle, aussi sophistiqué soit-il. Dans sa préface au livre de Franck VisserKen Wilber : La pensée comme passion – Wilber nous met en garde contre cette « illusion cartographique » :
« La seule chose que je sache, et je voudrais insister là-dessus, est que n'importe quelle théorie intégrale n'est jamais que cela – une théorie... J'ai écrit des traités académiques qui ont pour objet la spiritualité et sa relation à un grand nombre d’autres domaines, mais ma recommandation est toujours que les gens entreprennent une réelle pratique spirituelle, plutôt que de se contenter de lire dessus.
Une approche intégrale de la danse dit: mettez-vous à danser, et bien sûr lisez aussi un livre sur la danse. Faites les deux, mais quoi qu'il arrive, ne vous contentez pas de lire le livre. C'est comme prendre des vacances aux Bermudes en restant assis à la maison et en regardant des cartes. Mes livres sont des cartes, mais s'il vous plaît, allez aux Bermudes et voyez par vous-mêmes.
... En d'autres termes, tous mes livres sont des mensonges. Ils sont simplement des cartes d'un territoire, des ombres d'une réalité, des symboles gris traînant leurs ventres sur la page morte, des signes suffoqués pleins de sons étouffés et de gloire fanée, ne signifiant absolument rien. Et c'est le rien, le Mystère, la Vacuité seule qui doivent être réalisés: non pas connus mais ressentis, non pas pensés mais respirés, non pas un objet mais une atmosphère, non pas une leçon mais une vie.
»

Une sensibilité intégrée

Du fait de leur culture abstraite, les français sont plus particulièrement victimes de cette illusion cartographique. Leur formation les conduit à penser qu’il suffit de maîtriser des modèles abstraits pour s’éveiller à une nouvelle forme de conscience. Erreur fatale. Cette maîtrise intellectuelle sert souvent de prétexte à une approche surplombante qui - par peur, orgueil et inertie - refuse de s’impliquer de manière concrète et subjective dans un processus de transformation concernant l'individu dans sa globalité. Quand elle devient un obstacle au lâcher prise, cette distance abstraite empêche de se connecter avec les profondeurs de l’intériorité.

Or, une approche ne devient intégrale que si elle concerne non seulement toutes les dimensions de l’individu – son corps, sa vitalité, ses émotions, son intellect et son inspiration supérieure – mais aussi le rapport que cet individu entretient avec les milieux – sociaux, naturels et culturels – où il évolue.

On ne peut véritablement changer de conception sans développer de nouvelles perceptions. Pour ce faire, il faut accueillir en soi le souffle de la vie qui est aussi celui d'une inspiration donnant à la vie tout son sens et sa plénitude ; il faut être à l’écoute de ses ressentis et de ses intuitions, s’éveiller à une subtilité énergétique et aux états supérieurs de conscience, se libérer des schémas mentaux, des scénarios émotionnels et de l’emprise de l’ego qui limitent notre présence au monde et à nous-mêmes.
Pas de conscience intégrale sans une sensibilité intégrée à cette totalité organique et multidimensionnelle qu’est le Kosmos en évolution.
Le développement intégral de la conscience nécessite à la fois l’élargissement du spectre de ses perceptions et l’élaboration de références conceptuelles permettant d’interpréter les informations issues de ce spectre élargi. La théorie intégrale est un système de références qui permet d’interpréter notre expérience avec le plus de profondeur et de complexité possible. Selon Jacques Ferber, la principale qualité de Ken Wilber est « cette articulation entre une pensée conceptuelle riche et brillante et le pointage vers une expérience spirituelle profonde. ».

Ce petit aparté sur l’illusion cartographique vise donc à attirer l’attention sur l’importance essentielle de l’expérience vécue pour celui qui désire s’engager dans la voie d’une conscience intégrale. Faire abstraction de cette expérience intérieure en se limitant à la maîtrise intellectuelle de modèles abstraits, c’est tout simplement prendre la carte pour le territoire et imaginer les Bermudes sans quitter sa chambre !...

Développement intégral

Cette introduction était nécessaire avant de présenter une formation au Tantra Intégral dont le but est justement de partager une expérience vécue dans l’esprit d’un développement intégral. Conçue et animée par Jacques Ferber, cette formation est une occasion, encore très rare en France, de faire le lien entre une démarche intérieure – à la fois corporelle, énergétique, méditative, créatrice et psycho-spirituelle – et des références théoriques puisées aux meilleures sources de la théorie intégrale.

Depuis plus de 20 ans, Jacques Ferber établit des ponts entre science et conscience. Cet enseignant-chercheur à l’Université des sciences de Montpellier, spécialiste de sciences cognitives, a suivi une démarche spirituelle qui l’a conduit à pratiquer diverses approches traditionnelles à la fois méditatives, énergétiques et corporelles.

Cette conjonction entre une approche conceptuelle rigoureuse et une sensibilité à la fois créatrice et spirituelle a tout naturellement conduit Jacques Ferber à explorer les voies novatrices d’une conscience intégrale. Auteur de L’amant tantrique, il est aussi co-auteur de l’ouvrage Le Monde change... et nous ? dans lequel il présente une synthèse fort intéressante des modèles intégraux de la conscience et de la culture développés aussi bien par Ken Wilber que par Clare Graves.

Nous avons présenté l’itinéraire singulier de Jacques Ferber dans les billets consacrés au blog Développement Intégral dont il est l’animateur. Un de ces billets était justement consacré à La Voie d'Eros. Son itinéraire a fait de Jacques Ferber une personne-ressource de référence dans le mouvement intégral en train de se développer en France. C’est pourquoi je désirais faire connaître aux lecteurs du Journal Intégral l’opportunité que représente cette formation au Tantra Intégral proposée dans la région de Montpellier durant la saison 2011/2012.

Cinq modules proposant une formation au Tantra Intégral

Le tantra est une voie d’éveil qui nous propose d’aller au centre de nous-mêmes, à ce que nous sommes profondément, à partir d’une relation directe à l’Esprit, l’Autre, et la Nature. Le tantra nous invite à nous connecter à la partie divine en nous au travers de pratiques qui mettent en jeu la méditation, la conscience, le questionnement de soi (qui suis je?), la danse, la sensualité, la respiration, les mantras et la relation masculin/féminin pour transmuter l’énergie de vie (et notamment l’énergie sexuelle) en amour inconditionnel et en extase divine.

L’approche intégrale, telle qu’elle a été proposée par Ken Wilber ou par Clare Graves (appelée alors Spirale Dynamique), permet d’appréhender le monde comme évolution. Elle donne des repères conceptuels, une carte, permettant d’intégrer l’ensemble des dimension de l’être, aussi bien sur le plan individuel que collectif, mais aussi des guides pratiques pour unir connaissance et expérience directe, raison et intuition, sagesse et émotion, masculin et féminin, sexualité et spiritualité, individuel et collectif.

Les Thèmes abordés
Les aspects suivants sont développés dans ce cycle de formation au Tantra Intégral :

Vivre comme un dauphin: changer le mode de notre propre gouvernance intérieure (vision, différence entre intérêt et enthousiasme, prise de décision « intégrale » ou « éclairée », etc.). Avancer dans la vie comme un dauphin, en suivant le flux et comment agir pleinement (en fait paradoxalement beaucoup plus efficacement) sans entrer dans le contrôle, afin de ressentir la Joie profonde de l’existence.

Reconnaître notre guide intérieur et son enseignement en passant de la direction du mental/ego à une guidance fondée sur l’intuition et l’écoute profonde de nos ressentis. Découvrir la sagesse qui réside dans le ventre (Hara) et, pour les femmes, dans leur Grotte Sacrée.

Des croyances à la co-création: comment nous nous emmurons dans notre monde par nos croyances et nos jugements, comment sortir de notre vision aliénante et entrer dans un espace intersubjectif de rencontre avec l’autre, pour co-créer ensemble un monde nouveau.

L’autre comme le miroir de nos ombres et le chemin de notre développement. Comment voir nos ombres et la manière dont elles se projettent sur l’autre. Comment intégrer nos ombres à la lumière, dans un processus de croissance individuelle et collective.

Les stades de l’évolution individuelle et collectives : comment appréhender le monde qui nous entoure et notre place dans l’évolution du monde. Comment agir pour favoriser le développement du monde et le nôtre. La rencontre tantrique à tous les niveaux de développement.

Les blessures du coeur. Les reconnaître (en allant voir ses ombres) et les soigner par le pardon et l’amour. Ici encore: passer des peurs à l’amour. Les blessures comme opportunité pour avancer et aller au delà du moi, pour rencontrer l’âme et le « je suis»: essences de ce que nous sommes..

Sexualité et spiritualité: un mariage essentiel dans l’amour et la conscience. L’union de la grotte sacrée et du glorieux lingam. La puissance soignante, régénératrice, fécondante et impulsante de vie de la sexualité tantrique.

Connexion au divin et à la Source: reliance à la Source, par la rencontre à soi, à l’autre, et au divin incarné dans le monde, afin de participer en pleine conscience à la Danse du Divin, la Lila Cosmique, la magie de l’Existence, dans l’évolution du monde…

Dimensions individuelles, relationnelles et collectives
Chaque stage appréhendera, en fonction des possibilités du groupe, la dimension individuelle, relationnelle et collective de l’éveil:

D’abord, il s’agira d’avancer sur la voie extatique de la connexion au divin. Nous irons nous connecter à notre essence au travers de méditations, de danses, de massages et de « moyens habiles » ludiques, sensuels, et profonds, afin de nous permettre d’incarner plus souvent la Joie au quotidien et de nous ouvrir à une relation à l’autre plus authentique.

Puis, nous nous aiderons mutuellement à réintégrer toutes les parties de nous mêmes qui ont été si souvent niées, rejetées, humiliées, jugées, étouffées, afin de nous libérer et d’être enfin Un.

Enfin, nous nous éveillerons à notre âme, de manière à pouvoir participer, en liberté, joie et conscience à l’évolution du monde, et être acteur et facilitateur, dans l’amour et la puissance, de cette transformation. Et nous ferons ainsi l’expérience de prises de décisions et d’actions de groupe en fonctionnant au delà de l’ego, pour incarner l’intelligence et la sagesse collective, et vivre l’égrégore.

Dates des stages
Chaque module comprend une focalisation particulière. Il n’est pas nécessaire de les pratiquer dans l’ordre, et aucun pré-requis n’est nécessaire, chacun étant organisé de manière autonome. On peut s’inscrire à un ou plusieurs modules, de manière indépendante. Il n’est pas nécessaire de devoir s’inscrire à l’ensemble des modules. A part le dernier (sexualité sacrée) qui est réservé à des pratiquants non débutants, les modules sont ouverts aussi bien à des pratiquants de tantra chevronnés qu’à des débutants…

Ces modules feront appel, en co-animation, à d’autres intervenants.

11 au 13 novembre 2011. La fluidité du dauphin dans l’articulation Yin-Yang. Cévennes (Complet. Un dédoublement de ce stage à une autre date est envisagé).

27au 29 Janvier 2012. La relation comme voie d’éveil (lieu à préciser).

2 au 4 mars 2012. Intégration et plénitude. Cévennes

4 au 6 mai 2012. Joie individuelle et sagesse collective. Cévennes

1 au 3 juin 2012. Sexualité sacrée. Cévennes [module avancé]

Se connecter ici pour toutes les informations pratiques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire